6 février 2020

Ecommerce 2019 : une barre symbolique est atteinte

ecommerce tendance 2019 : 100 milliards d'euros de chiffre d'affairs: un record !

Le marché de la vente en ligne atteint les 100 milliards d’Euros de chiffres d’affaires en 2019

A première vue, la nouvelle a été annoncée fin janvier dans le bilan annuel de la Fédération du E commerce la FEVAD. Et ce, malgré un contexte économique et social défavorable, les tendances du e commerce battent des records avec un chiffre d’affaires annuel pour 2019 de 103 Milliards d’€uros soit +11.6% par rapport à 2018.

Aussi, le nombre de site en ligne continue de grimper pour atteindre près de 190 000 sites marchands, soit + 15% sur 2018. Et 85% de ces sites font moins de 100 commandes ou ventes en ligne par mois.

Ensuite, les prévisions de la FEVAD pour 2020 sont positionnées avec une nouvelle croissance sur 2019 pour atteindre les 115 / 120 Milliards d’€uros avec près de 2 milliards de transactions d’achat en ligne.

Vente en ligne sur mobile : nouvelle progression significative

La part des ventes sur Mobile continue de progresser

Toujours d’après la Fédération E-commerce, la part des ventes sur mobile progression de +18% pour atteindre près de 40% du volume des ventes sur 2019. 

Puis le développement l’intelligence artificielle, de la 4G et les premiers tests sur la 5G donnent définitivement le ton sur le besoin en technologie. Désormais en sus de la transition digitale, il est fondamental de prendre en compte la variable technologique pour prévoir le marché de demain. Rappel, on attend dans les prochaines années (sous 5 ans) que le trafic ET la vente en ligne Mobile dépasseront ceux des ordinateurs.

E-commerce & vente au détail traditionnel : une stratégie optimale pour développer son chiffre d’affaires.

La croissance incessante du e-commerce annonce-t-elle la fin des magasins ?

Non, car ce sont en majorité des commerçants traditionnels qui parient sur la complémentarité internet et magasin.

En effet, une mère de famille peut aller déjeuner en centre-ville avec son fils. Puis lui acheter un pantalon ; ou a contrario le commander avec lui sur le web, à la maison. Et in fine, cela viendra augmenter le même chiffre d’affaire celui de la marque.

La fermeture des magasins incombe-t-elle au développement du e-commerce ?

Non, c’est même l’opposé. C’est le fait de ne pas avoir de présence sur le net qui tue un magasin.

La principale cause réside dans l’absence de réponse face aux nouvelles exigences des clients. Aujourd’hui, le client utilise plusieurs canaux pour comparer, se renseigner ou acheter. Il souhaite pouvoir avoir une réponse claire et rapide quelque soit le canal utilisé.

Une étude (1) menée par Médiamétrie en partenariat avec la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) a révélé qu’en 2019, 81% des cyberacheteurs équipés d’un mobile l’utilisent régulièrement pour préparer leur achat sur la toile ou en magasin.

Autres chiffres très intéressants qui vient conforter l’idée de l’effet favorable du e-commerce sur les magasins traditionnels :

Selon une enquête Oxatis-FEVAD (2), 80% des e-commerçants constatent un impact positif de leurs site internet sur les visites et les ventes en magasins.

Cette enquête met également en lumière les 4 principaux bénéfices d’un site e-commerce pour un magasin physique :

  • 79% augmentation de la fréquentation en magasin physique
  • 63% augmentation du ca en magasin physique
  • 42% élargissement de la zone de chalandise
  • 50% clientèle mieux informée

Magasin et site internet : une vraie complémentarité

A l’inverse, ne pas avoir de magasin peut présenter un réel désavantage.

Les e-commerces n’ont pas la possibilité de faire essayer, toucher, sentir ou même goûter leurs produits.

D’autre part, le commerce électronique ne peut pas égaler avec l’immédiateté des détaillants. En effet, l’acte d’achat en magasin entraine l’acquisition immédiate du produit. Il en est de même pour les retours. En effet, les boutiques peuvent sans attendre pratiquer l’échange et le remboursement d’un produit, là où les e-commerces ont beaucoup plus de complications.

De plus, L’e-commerce est pratique mais ne permet pas un traitement personnalisé et un contact humain avec ses clients habituels. Ce qui a tendance à déshumaniser la pratique commerciale.

Aussi, selon une étude Havas Paris, 72% des Français ont peur d’un commerce déshumanisé par le numérique et l’intelligence artificielle.

Et les clients apprécieront donc d’avoir une personne qualifiée avec qui échanger et qui répondra à certaines demandes ou questions restées en suspens sur internet.

De surcroît, même des enseignes comme Meetic, le leader de la rencontre en ligne, a opté pour une présence physique en rachetant Pasta party. Cette stratégie afin de mettre en place des événements facilitant la rencontre réelle de ses adhérents. Et donc au final pour rendre plus humain sa plateforme de rencontre.

Impact positif de leurs site internet sur les visites et les ventes en magasins

Internet un outil pour attirer vos clients en magasin

Grâce à Internet, ils existent de nombreux moyens pour attirer vos clients dans votre point de vente. Voici quelques exemples :

  • En premier lieu : le référencement géolocalisé. En effet, pour augmenter la visibilité de vos magasins sur les moteurs de recherche le store locator sur votre site internet permet aux clients de trouver en un clic vos points de vente les plus proches. Et d’autres informations comme les horaires d’ouverture, les produits vendus,…
  • Ensuite, le couponing et promotions privées : après un passage en boutique, le client reçoit par sms ou email des bons cadeau ou remises à valoir lors de leur prochain achat en magasin
  • etc…

10% du commerce de détail contre 21% au Royaume Uni

En conclusion, avoir une boutique en ligne  en plus de son magasin de vente au détail est une combinaison gagnante pour TPE & PME Français. Rappelons que d’après la FEVAD, le E-commerce en France représente 10% de la vente au détail quand au Royaume Uni le chiffre est à 21% et 18% pour l’Allemagne.

Vous l’aurez compris, vous avez tout intérêt à opter pour une stratégie crosscanal (crosscanal : expérience client qui combine plusieurs canaux pour réaliser un achat).

Et pour cela, il vous faut une boutique pour prolonger le digital. Et du digital pour valoriser le réel, avec des équipes de professionnels du numérique pour vous aider à faire le lien entre les deux.

Les PME Françaises et commerces traditionnels doivent tirer leçon de ces chiffres et avec l’aide d’experts mettre en place une transition digitale en intégrant une stratégie de communication accès sur le web mais également sur les médias sociaux.

Place au social selling avec le commerce en ligne via réseau social en offrant plusieurs solutions de paiement et une expérience client optimale. En effet, l’expérience utilisateur doit être  facilitée grâce à de nouvelles fonctionnalités et une ergonomie optimale de votre boutique en ligne. Le commerce électronique se pense et se planifie.

Arrêtons nous sur quelques chiffres clés & marquants de 2019 :

  • D’abord, 57% des TPME qui administrent un site e-commerce font également des ventes en magasin traditionnel ou via leurs réseaux de distribution.
  • Puis 71% de ces entreprises disposent d’une boutique en nom propre.
  • Et 89% des commerçants déclarent que leurs activités e-commerce et en magasin sont complémentaires.
  • Aussi, 45% des commerçants sont implantés dans des communes de moins de 10 000 habitants dont 9.5% dans les très petites communes de moins de 2 000 habitants.
  • Enfin 83.5% des sites e-commerce sont rentables en 2020.

Dans le Ecommerce et le digital, toute entreprise qui réussit sa transition stratégique vers le digital fait appel à des spécialistes & consultants web pour adapter au mieux votre modèle économique et l’environnement de votre structure.

Alors si vous souhaitez mettre en place une stratégie crosscanal ou créer un site e-commerce (boutique en ligne), n’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus d’informations ou tout simplement obtenir un devis gratuit via notre formulaire ci-dessous

Contact Agence

Agence Extern'Market
9 rue des Genets
30420 Calvisson
France

Phone: +33 (0)6 82 22 72 51
Pour en savoir plus, suivez le lien Vos données personnelles.

________________________________________________________________________

 

Pour conclure, si vous êtes intéressé(e)s par les tendances e-commerce 2019, vous pouvez aussi suivre nos billets sur les tendances web & marketing digital sur notre blog :

 

(1) https://www.fevad.com/usage-du-mobile-et-achats-responsables-les-nouvelles-pratiques-des-cyberacheteurs/)

(2) https://www.oxatis.com/profil-e-commercant-2019.htm